Dépêche N°13 du 1 décembre 2020

Mise en place d’un partenariat entre l’Etudiant et Ecole Directe au niveau national

 

Dans le cadre du partenariat entre RenaSup et l’Etudiant, vous trouverez, ci-dessous, le communiqué concernant le partenariat entre ce média et Ecole Directe :

 

Les contenus et services gratuits de l’Etudiant, pour aider les jeunes à s’orienter, sont désormais disponibles à partir d’un connecteur l’Etudiant depuis le logiciel Ecole Directe.

Media de référence dans l’information sur l’orientation, les études et les métiers, l’Etudiant propose un ensemble de services gratuits pour les jeunes du collège jusqu’au premier emploi, à travers son site letudiant.fr, 120 salons dans toute la France, 14 salons virtuels, et 6 hors-séries thématiques.

 

Une mine d’informations sur les différentes filières d’études, les métiers d’avenir, les inscriptions sur Parcoursup, des conseils et des outils pour les examens et les concours, des offres de stages et d’alternance, des tests d’orientation gratuits, et même un simulateur de moyenne au bac !

Dépêche N°12 du 1 décembre 2020

1ère phase des finales nationales : PROLONGATION DE L'APPEL A CANDIDATURES

Les organismes et réseaux de formation qui ont répondu à l’appel à candidature lancé le 4/11 par WorldSkills France pour accueillir les premières phases de compétitions ont été plus de 100 à répondre sur les 61métiers dans un délai de 3 semaines. En prenant en compte le report de Shanghai sur septembre 2022, il a été est permis d’allonger la période de réalisation de la première phase.

En conséquence, l’appel à candidature est prolongé jusqu’au18 décembre 2020.

Si vous êtes intéressé pour devenir site d’accueil, vous pouvez accéder au formulaire accessible ici

Accéder à la liste des métiers concernés ici

Accéder à la liste des structures qui ont déjà  déposé leur candidature ici

 

Dépêche N°11 du 1 décembre 2020

"Je filme le métier qui me plait"

Le célèbre acteur Jean Reno présidera le jury du concours "Je filme le métier qui me plait", saison 14. La journaliste Wendy Bouchard quant à elle présidera le jury du concours "Je filme ma formation", saison 5. Ces dispositifs pédagogiques, placés sous le haut patronage de 3 ministères, permettent cette année de réaliser des vidéos à distance, sur les métiers et les formations (vidéos de 3 mn). La date limite pour les inscriptions est le 17 janvier au plus tard, et les vidéos sont à envoyer pour les 10 février et 17 mars 2021. Les cérémonies officielles se dérouleront depuis le Grand Rex à Paris, en fin d'année scolaire. www.jefilmelemetierquimeplait.tv et www.jefilmemaformation.tv

Dépêche N°10 du 25 novembre 2020

RENOVATION DE LA VOIE TECHNOLOGIQUE

 

 

Lors de la réunion du groupe « prise en compte des enseignements de spécialités » organisée par la gouvernance de Parcoursup, Jean-Charles Ringard, IGESR, co-pilote du suivi de la réforme du LGT et en charge du groupe de travail sur l’avenir de la voie technologique a dressé les grands axes de ce que devrait être l’évolution de cette voie, au travers d’un choix, et de deux principes qui se déclineront en différentes mesures afin d’améliorer son attractivité.

 

Un choix : 

 

Les hypothèses sur la table étaient :

·       Fusion avec la voie générale via des spécialités spécifiques

·       Rapprochement des différentes séries de Baccalauréat Technologique

·       Revalorisation de la voie technologique

C’est cette troisième hypothèse de revalorisation avec maintien, pour l’instant, des différentes séries qui a été retenue.

 

Deux principes :

 

1.       Mieux caractériser ses spécificités

a.       Rompre avec l’hypertrophie de la voie STMG, qui donne l’impression d’un choix par défaut, afin de mieux développer les séries plus caractérisées.

Les objectifs seraient donc :

·       de ramener la série STMG en dessous des 50% des effectifs de la voie technologique,

·       de maintenir à leur niveau d’effectifs les séries STD2A et S2TMD,

·       d’accroître les effectifs des séries STI2D, STL et ST2S.

Une recommandation de 30 élèves maximum serait formulée pour les classes de STMG et de ST2S.

Un travail partenarial avec « Régions de France » au niveau national décliné régionalement permettrait d’établir des schémas régionaux des formations technologiques afin d’adapter localement ces objectifs.

 

b.      Rendre plus tangible son originalité pédagogique.

Il s’agirait de mieux mettre en valeur sa dimension originale fondée sur des pédagogies inductives, avec notamment une place accrue pour le projet technologique et la co-intervention.

Ainsi la note du grand oral serait coefficientée 10 comme au baccalauréat général (contre 14 actuellement) et le projet technologique support à ce grand oral serait évalué séparément avec un coefficient 4.

La co-intervention enseignement technologique / enseignement général donnerait lieu à majoration de DHG sur la base 4heures élève = 5 heures professeurs

 

 

2.       Lui donner une meilleure lisibilité par une sécurisation des parcours vers l’enseignement supérieur à Bac+2/+3/+5 pour les élèves de cette voie 

a.    Améliorer l’accueil des élèves de baccalauréat technologique dans les différentes filières d’enseignement supérieur par une politique incitative et règlementaire.

Amener les grandes Écoles à s’ouvrir, plus qu’aujourd’hui, aux étudiants issus de baccalauréats technologiques (accueil en Écoles Post Bac et concours post CPGE spécifiques aux voies technologiques : ECT, TSI, ATS)

Mener une politique de quotas en IUT et en BTS en faveur des Baccalauréats technologiques.

 

b.      Organiser des passerelles permettant l’accès aux plus hauts niveaux de formation notamment le niveau Master.

L’attractivité de la voie technologique repose aussi sur la possibilité d’accéder à des niveaux de certification aussi élevés que pour les élèves de la voie générale. Une politique partenariale permettant aux jeunes d’aller de BTS vers L3 et de L3 vers les Masters ou grandes écoles.

 

Commentaire

Cette volonté de sécuriser les parcours vers et dans l’enseignement supérieur correspond avec la politique engagée de longue date par RenaSup pour aider les établissements à construire des parcours articulant BTS avec des Bac+3 et même à construire des doubles certifications BTS/Bachelors1 et 2 prolongés par un Bachelor 3.

Si l’introduction de quotas pour les élèves issus de Baccalauréats Technologiques en BTS comme ce qui existe déjà pour les IUT, peut paraître contraignante, elle aurait l’avantage d’envoyer un signal montrant que le BTS n’est pas une voie réservée aux élèves de Baccalauréat Professionnel mais aussi une voie naturelle post Bac Techno…

Elle pourrait rétablir au moins partiellement l’équilibre d’image avec les IUT, surtout si notre offre va jusqu’au Bac+3 comme les nouveaux BUT.

Ne doutons pas que dans les arbitrages en vue de la réduction des effectifs de STMG, l’existence de poursuite d’études sécurisées vers Bac+3/+5 constituera un argument déterminant.

 

Dépêche N°9 du 9 novembre 2020

Jeudis du CNEAP - Note d’Actualités Excellence Pro – Global Exam et continuité pédagogique 

 

 

1. Les Jeudis du CNEAP #4 - Projet Voltaire : un acteur digital pour perfectionner le français - Les Dicos d'Or : un outil de challenge des classes

 

Dans le cadre de la coopération RenaSup Cneap, nous avons le plaisir de vous convier à participer au 4e rdv « le Projet Voltaire : un acteur digital pour perfectionner le français - Les Dicos d'Or : un outil de challenge des classes »jeudi 12 novembre de 17h00 à 17h45. En savoir plus et s’inscrire au webinaire en cliquant ICI

 

2. Nouvelle note d’actualités de l’Agence Excellence Pro

Cette synthèse vise à vous informer sur les dernières actualités concernant la formation professionnelle.

Télécharger la note d’actualités 

3. Global Exam, notre partenaire pour la préparation des certifications en langues organise un webinaire le 12 novembre de 17h00 à 17h30 sur « La continuité pédagogique en distanciel »

 

En savoir plus et s’inscrire au webinaire ICI

 

 

Dépêche N° 8 du 6 novembre 2020

 

Communiqué du Ministre sur l’ adaptation des modalités  du Baccalauréat au niveau des évaluations communes et des épreuves  spécialités permettant de garder un calendrier Parcoursup inchangé.

 

Dans un communiqué, le Ministre de l’Education a annoncé un certain nombre d’aménagements du Baccalauréat  en substituant aux épreuves communes de Première et Terminale de l’année scolaire  2020 2021 par les notes de Contrôle Continu pour les disciplines concernées.

Il indique également que pour les épreuves de spécialité, s’il sera proposé aux élèves, deux sujets au lieu d’un, le calendrier reste quant à lui inchangé. C’est-à-dire des épreuves passées entre le 15 et le 17 mars afin de permettre aux formations d’accueil de disposer des résultats pour leurs classements sur Parcoursup.

Le Ministre a également évoqué des possibilités de passage partiel en distanciel lorsque la situation concrète ne permet pas l’application du protocole sanitaire renforcé.

Accéder ci-dessous au message vidéo  de Jean-Michel Blanquer aux lycéennes et lycéens ainsi que différents éléments du communiqué.

https://www.education.gouv.fr/application-du-protocole-sanitaire-dans-les-lycees-et-adaptations-du-bac-pour-l-annee-2020-2021-307102

 

Des textes officiels devraient être diffusés très rapidement. Nous ne manquerons pas de les relayer.

 

Dépêche N° 7 du 4 novembre 2020

Dans le cadre de la coopération RenaSup Cneap, nous avons le plaisir de vous convier à participer à la prochaine édition des Jeudis du CNEAP sur le thème:

« Comment utiliser la mallette pédagogique Paysage dans l’Art »  jeudi 5 novembre de 17h00 à 17h45. lire la suite ...

Dépêche N° 6 du 2 novembre 2020

Note du SGEC relative à la rentrée des classes Post Bac ainsi qu'aux stages et PFMP

 

Vous trouverez ici la note du SGEC concernant les classes Post Bac ainsi que les stages et PFPM.

 

A noter qu’au-delà des BTS et CPGE sous contrat,  la mesure s’étend aux autres formations supérieures sous contrat telles que les  Mentions complémentaires, FCIL et autres Diplômes d’Etat,  type DCG, DECESF ou  DNMADE.

 

En revanche, lorsque ces formations sont préparées en CFA ou CFC, il revient d’appliquer les règles prévues pour ce type de structures telles que décrites ci-après.

 

De même, les autres formations types Licences, Licences Pro ou titres RNCP ne relèvent pas des lycées mais doivent être rattachés soit à un centre de formation soit à un établissement d’enseignement supérieur privé, soit à un établissement privé  d’enseignement supérieur technique.

 

Dans le cas des CFA/CFC le décret indique qu’ils « peuvent accueillir les stagiaires pour les besoins de la formation professionnelle, lorsqu'elle ne peut être effectuée à distance. » C’est-à-dire soit parce que la formation requiert des  équipements spécifiques, soit en raison de la nature des publics accueillis. Notamment ceux pour qui le distanciel serait de nature à générer un décrochage. Ce dernier cas de figure ne peut s’appliquer raisonnablement aux formations supérieures.

 

Pour les établissements d’enseignement supérieur, le distanciel s’applique pour les cours et TD; seuls les TP requérant des équipements spécifiques peuvent se faire en présentiel mais en appliquant le protocole lié aux établissements supérieurs, avec  notamment Port du Masque en Permanence et accueil d’un nombre d’étudiants égal à 50% de la capacité de la salle.

Dépêche N° 5 du 30 octobre 2020

Dépêche détaillant les conditions d'accueil des étudiants des lycées et des centres de formation CFA CFC

 

Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’Urgence Sanitaire est accessible ici

 

Le Chapitre 2 : Enseignement (Articles 31 à 36),

 

Il est indiqué :

Article 33


L'accueil des usagers dans les établissements d'enseignement relevant du livre IV de la deuxième partie du code de l'éducation ainsi que dans les services d'hébergement, d'accueil et d'activités périscolaires qui y sont associés, est assuré dans les conditions fixées par l'article 36.

Les établissements relevant du livre IV de la deuxième partie du code de l'éducation sont les Ecoles, Collèges et lycées. L’article évoque bien les usagers de ces établissements donc les CPGE, BTS et autres Diplômes d’Etat sont des   usagers des lycées au même titre que les élèves de seconde à Terminale. Ce qui signifie retour en présentiel sous réserve de mise ne œuvre des protocoles indiqués par l’article 36 et détaillés par le Ministre de l’Education Nationale.

 

Article 34


L'accueil des usagers dans les établissements d'enseignement supérieur mentionnés au livre VII de la troisième partie du code de l'éducation est autorisé aux seules fins de permettre l'accès :
1° Aux formations lorsqu'elles ne peuvent être effectuées à distance compte tenu de leur caractère pratique dont la liste est arrêtée par le recteur de région académique ;
2° Aux laboratoires et unités de recherche pour les doctorants ;
3° Aux bibliothèques et centres de documentation, sur rendez-vous ;
4° Aux services administratifs, uniquement sur rendez-vous ou sur convocation de l'établissement ;
5° Aux services de médecine préventive et de promotion de la santé, aux services sociaux et aux activités sociales organisées par les associations étudiantes ;
6° Aux locaux donnant accès à des équipements informatiques, uniquement sur rendez-vous ou sur convocation de l'établissement ;
7° Aux exploitations agricoles mentionnées à l'article L. 812-1 du code rural et de la pêche maritime.

Lorsque l’établissement accueille des étudiants d’enseignemetn supérieur ne relevant pas des lycées et en dehors des CFA ou CFC, il a vocation à avoir ouvert un établissement supérieur c’est  donc cet article 34 qui s’applique.

Notamment les formations supérieures hors contrat et sans statut d’apprenti ni de stagiaire de la formation continue.

 

 

Article 35


Dans des conditions de nature à permettre le respect des dispositions de l'article 1er :
1° Les établissements mentionnés au titre V du livre III de la sixième partie du code du travail peuvent accueillir les stagiaires pour les besoins de la formation professionnelle, lorsqu'elle ne peut être effectuée à distance.

Les établissements du Titre V du livre III sont les organismes de formation : CFA ou CFC. Il est donc possible d’accueillir des stagiaire dans ces structures sous réserve qu’il s’agisse d’activités de formation impossibles  à organiser distance (exemple Matériels spécifiques)

Pour mémoire la Certification Qualiopi suppose que le centre de formation ait engagé une démarche d’enseignement à distance.

 

Les conditions d’accueil des publics en présentiel lorsqu’il est possible doit se faire dans les conditions de l’article 36

 

Article 36


I. - L'accueil des usagers dans les établissements mentionnés au présent chapitre est organisé dans des conditions de nature à permettre le respect des règles d'hygiène et de distanciation mentionnées à l'article 1er.
Toutefois, dans les établissements et services mentionnés au I de l'article 32, dans les écoles maternelles ainsi que pour les assistants maternels, dès lors que le maintien de la distanciation physique entre le professionnel et l'enfant et entre enfants n'est par nature pas possible, l'établissement ou le professionnel concerné met en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.
Dans les établissements mentionnés au II de l'article 32, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre s'applique dans la mesure du possible.
Dans les établissements d'enseignement relevant des livres IV et VII du code de l'éducation, à l'exception de ceux mentionnés au deuxième alinéa, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre ou d'un siège s'applique, entre deux personnes lorsqu'elles sont côte à côte ou qu'elles se font face, uniquement dans les salles de cours et les espaces clos et dans la mesure où elle n'affecte pas la capacité d'accueil de l'établissement. L'accueil est organisé dans des conditions permettant de limiter au maximum le brassage des élèves appartenant à des groupes différents.
II. - Portent un masque de protection :
1° Les personnels des établissements et structures mentionnés aux articles 32 à 35 ;
2° Les assistants maternels, y compris à domicile ;
3° Les élèves des écoles élémentaires ;
4° Les collégiens, les lycéens et les usagers des établissements mentionnés aux articles 34 et 35 ;
5° Les enfants de six ans ou plus accueillis en application du II de l'article 32 ;
6° Les représentants légaux des élèves et des enfants accueillis par des assistants maternels ou dans les établissements mentionnés à l'article 32.
Les dispositions du 2° ne s'appliquent pas lorsque l'assistant maternel n'est en présence d'aucun autre adulte.

Concernant les stages, PFMP, nous allons aux informations sachant que l’arrêt d’activité de nombreuses structures les rendent impossibles pour les élèves.

 

 

Accéder ici à l’ensemble des  articles du Décret concernant l’enseignement

 

 

 

 

29/10/2020 - Premiers éléments suite aux déclarations du Président de la République

Hier dans son allocution,   le Président de la République a indiqué qu’Ecoles, Collèges, Lycées resteraient ouverts, sans citer de formations spécifiques mais en ajoutant  dans le cadre d’un protocole sanitaire renforcé qui sera détaillé ce jeudi.

Il a également indiqué que les cours pour les universités et autres établissements supérieurs passeraient en distanciel. lire la suite ...

21/10/2020 - Le calendrier de la certification informatique obligatoire, Pix 

La  Certification Pix (Compétences numériques) est obligatoire  pour les élèves de 3ème - Terminales toutes voies y compris CAP - STS2 et CPGE2.

« l’article D. 311-7 du même code de l’Education  Art. 4 du texte officiel accessible ici . –indique : lire la suite ...

21/10/2020 - La problématique des avis favorables donnés à des élèves dont la série de  Baccalauréat Professionnel est inadaptée aux exigences de certains BTS aux pré requis spécifiques 

Une réflexion est engagée sur la gestion des avis favorables pour un certain nombre de BTS qui justifieraient une alerte spécifique au regard de l’absence de Baccalauréats Professionnels en filière amont (ex BTS Esthétique) ou d’exigences particulières  (seconde LV en BTS CI ou Tourisme) ou d’intitulés « faux amis » (ex BTS MECP esthétique avec 13h de sciences par semaine) : lire la suite ...

21/10/2020 - Une information erronée sur la remontée des notes sur Parcoursup 2021 qui se serait limitée au 1er trimestre de Terminale 

Interpellé par quelques-uns d’entre vous sur une communication du MENJS à destination des élèves qui indiquait que la remontée des notes sur Parcoursup 2021 s’arrêterait au 1er trimestre de terminale, j’ai interrogé la gouvernance de Parcoursup

Cette dernière m’a indiqué que, comme indiqué précédemment , les remontées se feraient sur deux axes : lire la suite ...